Coronavirus – comment les sections de samaritains et associations cantonales s’engagent

Les samaritaines et samaritains s’engagent avec beaucoup d’énergie et apportent une importante contribution à la lutte contre la pandémie.

Les prestations de services sont constamment adaptées à la situation actuelle. Vous trouverez ici des contenus en lien avec l’engagement des samaritaines et samaritains tels que vidéos explicatives, recommandations ou articles sur les interventions.

Samaritaine en première ligne

Astrid Müller intervient dans le centre de dépistage du nouveau coronavirus ouvert à Berne. Récit de son expérience au drive-in, où elle enchaîne les prélèvements.

  • Lisez le rapport de la Croix-Rouge suisse (CRS)
  • La vidéo (version courte) du CRS «Mobilisation durant la pandémie de coronavirus»

Engagement massif des samaritains valaisans

Les associations valaisannes ont rapidement mis en place une cellule de crise pour tous les samaritains du canton et participent activement à la lutte contre la pandémie depuis le 14 mars déjà. Les engagements se font par l'intermédiaire du service de la Santé publique qui est en contact étroit avec les établissements sanitaires du Valais et l'Organe cantonal de conduite (OCC).

À Crans-Montana, des samaritains sont à l’œuvre au sein d’une structure consacrée à l’accueil de patients atteints de Covid-19. Par ailleurs, plusieurs établissements pour personnes âgées du canton ont sollicité de l’aide, notamment pour les services des repas. Les cours publics n’étant pas autorisés, les Valaisans ont tourné une série de vidéos prodiguant des conseils relatifs aux mesures d’hygiène et de soins aux malades qu’ils ont postée sur une chaîne YouTube.

Jusqu’à la semaine dernière, les samaritaines et les samaritains du Valais avaient fourni 1843 heures d’engagement dans le cadre des efforts pour juguler la pandémie, les initiatives personnelles et les heures consacrées aux collectes de sang n’étant pas prises en compte.

Nouveaux centres de dépistage du coronavirus pour la population

La Croix-Rouge suisse (CRS) contribue de manière essentielle au dépistage de la population. Aussi a-t-elle élaboré, en collaboration avec le canton de Berne et des scientifiques de renom ainsi que d’entente avec la Confédération, un processus qui pourrait être mis en oeuvre à travers toute la Suisse. Le premier centre de dépistage du coronavirus accessible sans ordonnance médicale ouvrira ses portes jeudi 2 avril sur mandat du canton de Berne. Le pool de personnel médical de l’Alliance suisse des samaritains (ASS) et de la Société Suisse des Troupes Sanitaires (SSTS) permettra de mener des tests à grande échelle. Des experts logistiques de la CRS soutiennent la Confédération dans le cadre de l’acquisition des équipements nécessaires.

Le canton de Lucerne mobilise les samaritains pour les tests rapides de Covid-19

Éliane Keiser, par exemple, s’engage à l’hôpital cantonal de Lucerne. Elle réalise, dans les conditions d’hygiène les plus strictes, des tests de dépistage du Covid-19. Son engagement décharge le personnel soignant et contribue à maîtriser la pandémie. Lors de ses interventions, elle ressent les doutes et les craintes des personnes testées. Malgré cette charge émotionnelle, elle continue à leur offrir une oreille attentive et empathique.

L'association cantonale du Valais sur la chaîne Youtube

L’association cantonale du Valais romand a créé une chaîne YouTube. L’objectif est de pouvoir partager facilement avec la population des vidéos contenant des informations et des conseils autour du coronavirus via les propres canaux en ligne tels que site Web, Facebook ou Instagram.