Fonds Maria Fischer pour le renfort des secouristes dans les régions de montagne

Avec le refinancement d’acquisitions judicieuses visant au renfort des secouristes et à la garantie de la fourniture des soins médicaux de base dans les régions de montagne, l’Aide suisse à la montagne entend soutenir les sections de samaritains et les groupes de jeunesse samaritaine dans ces régions.

À ces fins, elle a fait parvenir à l’Alliance suisse des samaritains (ASS) la somme de 150 000 francs à partir du fonds Maria Fischer.

Maria Fischer (1904 – 1995) était médecin et passionnée de randonnée en haute montagne. Lors de ses nombreuses sorties, elle avait constaté que les habitantes et les habitants des régions de montagne étaient souvent moins bien lotis en termes de fourniture de soins médicaux de base que les habitantes et les habitants de « régions non montagneuses ». Ainsi, par exemple, parce qu’il est souvent difficile de trouver un successeur au médecin de famille d’une commune ou d’une région, qui part à la retraite ou qui quitte son cabinet dans le village. La fourniture des soins médicaux de base devient alors compliquée, voire n’est parfois plus du tout assurée.

Maria Fischer a par conséquent pensé à l’Aide suisse à la montagne dans son testament, et cette dernière a créé le Fonds Maria Fischer. Le fonds a pour mission de garantir la fourniture des soins médicaux de base dans les régions de montagne et d’encourager le renfort des secouristes dans ces régions.

Mise en œuvre du soutien

En collaboration avec l’Alliance suisse des samaritains, l’Aide suisse à la montagne veut encourager les sections de samaritains et groupes de jeunesse samaritaine dans les régions de montagne à aménager dans leur commune une infirmerie ou un poste de secours à laquelle/auquel les habitantes et habitants peuvent s’adresser en cas d’urgence pour recevoir les premiers soins médicaux. Pour aménager un tel lieu d’accueil, ils peuvent se procurer du matériel à des conditions avantageuses dans le Webshop.

De plus, les sections de samaritains locales ont la possibilité de proposer à la population des cours de premiers secours à prix réduits.

Pour garantir la fourniture des soins médicaux de base dans les régions de montagne, il convient par ailleurs de former des volontaires qualifiés qui seront à la disposition de la population en cas d’urgences médicales ou de questions de santé.

Documents