Alliance suisse des samaritains
Alliance suisse des samaritains
Martin-Disteli-Strasse 27
4601 Olten
Telefon 062 286 02 00
Fax 062 286 02 02
office@samariter.ch

Respiration artificielle


Situation de départ/Position du patient

Si l'enfant n'est pas réactif et ne bouge pas, il faut appliquer le schéma BLS-AED.
Le point A – Airway – consiste à vérifier le dégagement des voies aériennes et la fonction respiratoire de la victime. En l'absence de respiration spontanée, passer au point B – Breathing –; allonger l'enfant à plat dos sur le sol.
La BLS n'est efficace que dans cette position. Dégager le thorax de l'enfant; si nécessaire, déchirer les vêtements ou les ouvrir avec des ciseaux.
Méthode à un sauveteur: commencer par 2 minutes aves les compressions thoracique avant d'alarmer. Poursuivre ensuite avec les compressions thoracique.
Méthode à deux sauveteurs: l'un des sauveteurs commence avec les compressions thoracique pendant que l'autre alarme et se charge de mettre un défibrillateur AED à disposition en temps utile.

Position du sauveteur

Le sauveteur doit s'agenouiller à côté de l'épaule de l'enfant et étendre le bras de la victime à angle droit ou le long du corps.

Respiration artificielle

Libérer prudemment les voies respiratoires (Attention: éviter une hyperextension). Soulever le menton et le maintenir de manière à fermer complètement la bouche de l'enfant. Appliquer sa bouche sur le nez de l'enfant en appuyant bien les lèvres sur tout le pourtour pour éviter des fuites et en prenant soin de ne pas boucher les narines.
Selon les proportions anatomiques de la victime, le sauveteur peut éventuellement recouvrir à la fois le nez et la bouche de l'enfant de sa bouche. S'il est impossible de faire du bouche-à-nez (blessures, maladies, particularités anatomiques), pincer les narines et insuffler de l'air dans la bouche entrouverte de l'enfant.
Toujours veiller à sa protection personnelle (auxiliaires pour la respiration, p. ex. masque de poche ou serviette de ventilation). Reprendre son souffle tout en regardant la cage thoracique de l'enfant pour voir si la poitrine s'abaisse et entendre et sentir si l'enfant expire.
Une insufflation dure 1 seconde. Ne jamais insuffler trop fort.
S'il n'y a aucun signe de vie spontané après les deux insufflations, passer au schéma BLS-AED.
La ventilation est suffisante lorsqu'on voit la poitrine se soulever. Si la poitrine ne se soulève pas, modifier la position de la tête du petit patient et réessayer.

Partenaires
  • logo Zewo
  • Organisation de sauvetage de la CRS logo Croix-Rouge suisse