Alliance suisse des samaritains
Alliance suisse des samaritains
Martin-Disteli-Strasse 27
4601 Olten
Telefon 062 286 02 00
Fax 062 286 02 02
office@samariter.ch

Prise de position du 15 avril 2008

 
Insufflation maintenue dans l'enseignement de la réanimation cardio-pulmonaire
 
Les sections de samaritains continueront d'enseigner la respiration artificielle. L'Alliance suisse des samaritains (ASS) le souligne dans une prise de position du 15 avril.  Cette position diverge des articles de quelque journaux suisses qui rapportent les recommandations de l'American Heart Association (AHA) qui estime qu'en cas d'arrêt cardiaque soudain, les secouristes non-professionnels devraient renoncer aux insufflations et se contenter d'effectuer des compressions thoraciques.
 
L'avis des groupes d'experts européens et suisses détermine la matière enseignée dans les cours de l'Alliance suisse des samaritains (ASS). L'instance la plus importante pour les cours de l'ASS est la Commission suisse de médecine d'urgence et de sauvetage (Smedrec) qui se réfère elle-même aux directives internationales. Ses dernières recommandations remontent à 2005 et leur révision complète est prévue pour 2010.

Mais quoi qu'il en soit, l'Alliance des samaritains ne pourra appliquer du jour au lendemain d'éventuelles modifications. Un important matériel didactique (films, documentations pour instructeurs et participants, etc.) doit être adapté. En outre, il s'agit de se concerter avec les autres organisations enseignant les premiers secours à des non-professionnels. Les directives publiées à la fin 2005 n'avaient pu être mises en vigueur qu'en 2007 par l'Alliance des samaritains, l'armée suisse et d'autres organisations formatrices.
 

 
Pour plus d'informations :
Roland Marti, responsable désigné du service formation et conseils, 062 286 02 72
Eugen Kiener, responsable de la communication, 062 286 02 27


Partenaires
  • logo Zewo
  • Organisation de sauvetage de la CRS logo Croix-Rouge suisse