Alliance suisse des samaritains
Alliance suisse des samaritains
Martin-Disteli-Strasse 27
4601 Olten
Telefon 062 286 02 00
Fax 062 286 02 02
office@samariter.ch

Plus généreuse, mais plus stricte

 
Nouvelle orientation de la Fondation pour samaritains de montagne
 
La Fondation pour samaritains de montagne devient une réelle partenaire de l'ASS. Elle participera à la réalisation des objectifs de la stratégie 2012 et mettra plus de moyens à disposition de plus d'associations ou de sections de samaritains.
 
Une politique de redistribution restrictive a permis à la Fondation pour samaritains de montagne d'accumuler un capital supérieur à huit millions de francs. Ceci lui permet de mettre à disposition une enveloppe de CHF 200'000.- chacune pour les exercices 2008 et 2009. En se fondant sur les statuts de la Fondation, le trio qui compose son conseil a décidé qu'à l'avenir, les sections de samaritains implantées dans les Alpes, les Préalpes et le Jura pouvaient faire valoir un droit à des subventions, pour autant qu'elles se situent à 800 m d'altitude (et non pas 1000 m comme auparavant).
 
Partenariat avec l'ASS

Pour les deux années à venir, selon les principes régissant leur attribution, les aides financières iront à des projets qui tendent à réaliser les trois premiers axes de la stratégie 2012 de l'ASS ; soit rendre la vie dans les sections attractive, contribuer à garantir une présence samaritaine efficace sur l'ensemble du territoire et préserver la position des samaritains en tant que leader dans le domaine du secourisme et des cours de sauveteur.

Des exemples précisant le type de projets et la politique de subventionnement ont été consignés dans un programme d'activités 2008-2009. Ainsi, la fondation souhaite permettre aux associations cantonales et régionales de mettre sur pied des équipes de coordinateurs de sections et leur offrir la possibilité de prévoir des formations pour les cadres de sections de samaritains.

D'autres domaines susceptibles d'être encouragés par la fondation sont, par exemple, des opérations en rapport avec les semaines promotionnelles pour les cours destinés au grand public ou les efforts consentis pour développer des sites internet pour les sections.

La Fondation se montrera sans doute particulièrement favorable à l'égard de projets montés par plusieurs associations cantonales et régionales ou lorsque plusieurs sections de samaritains uniront leurs forces dans la poursuite d'un même objectif.
 
Plus stricte

À l'avenir, les demandes de subvention devront être solidement argumentées et la Fondation vérifiera si les moyens alloués ont bien été utilisés dans le but pour lequel ils ont été accordés. Un nouveau formulaire de demande a été créé qui exige une description des bénéfices escomptés. Par ailleurs, les récipiendaires des subventions devront fournir rapports et décomptes.

Les demandes doivent mettre en évidence que les moyens sollicités seront investis de manière efficace. La Fondation ne souhaite pas encourager une politique isolationniste des sections. Plus la cible d'un projet sera importante (p. ex. population visée, nombre de samaritains impliqués) et plus ses effets seront durables, plus il aura de chances de trouver grâce auprès de la Fondation. En outre, si le retour sur investissement est prometteur et que le projet implique des coopérations, il aura de bonnes chances d'être reçu avec bienveillance.
 
Changements organisationnels

Pendant longtemps, la composition du Conseil de la Fondation pour samaritains de montagne est demeurée inchangée, mais en l'espace d'une année, elle aura été entièrement renouvelée. Au mois de mai 2007, Hans Raaflaub, représentant de l'ASS et Henri Laufer, président et juriste du Conseil de fondation ont démissionné et ont été remplacés par Monika Dusong, présidente centrale de l'ASS, et Antoine Rochat (par cooptation). À la fin du mois d'avril 2008, Christophe Mercier, banquier et gestionnaire de la fortune de la fondation prendra également sa retraite et proposera une personne pour reprendre sa succession. 

Le 3 décembre 2007, le Conseil de fondation a accepté les principes et le programme d'allocation 2008 et 2009 et libéré un montant de 200'000 francs pour chaque exercice.
 
Les demandes qui parviendront au Secrétariat central en bonne et due forme (formulaire officiel de demande) seront soumises au comité des subventions de la Commission des finances de l'ASS pour appréciation. L'objectif est de garantir la coordination entre les actions de l'ASS et celles de la Fondation. Le Conseil de fondation a délégué à Monika Dusong le pouvoir de décision quant à l'octroi de subventions par la Fondation en faveur des samaritains de montagne. Cette dernière lui rendra régulièrement rapport.

Les tâches administratives en rapport avec les demandes de subvention ainsi que les activités du Conseil de fondation (y compris la comptabilité) ont été confiées au Secrétariat central. C'est pour cette raison que le Secrétaire général participe en qualité de greffier aux séances du Conseil de fondation qui ont lieu en principe deux fois par an.
Kurt Sutter /cli

Partenaires
  • logo Zewo
  • Organisation de sauvetage de la CRS logo Croix-Rouge suisse