Alliance suisse des samaritains
Alliance suisse des samaritains
Martin-Disteli-Strasse 27
4601 Olten
Telefon 062 286 02 00
Fax 062 286 02 02
office@samariter.ch

Communiqué de presse du 16 juin 2007

 
Assemblée des délégués de l'Alliance suisse des samaritains à Martigny

Si une pandémie se déclare, les Samaritains seront prêts

Avant que la pandémie de grippe à laquelle on s'attend ne se déclare ouvertement, les Samaritains veulent transmettre à la population des connaissances de base en matière de soins. L'Alliance suisse des samaritains (ASS) élabore actuellement un cours intitulé « Soins aux malades en cas de maladies contagieuses ». Lors de l'Assemblée des délégués qui s'est déroulée aujourd'hui samedi 16 juin à Martigny (VS), il a été annoncé que le cours serait introduit l'année prochaine.

On ne sait pas quand la pandémie de grippe surviendra exactement. Mais elle apparaîtra tôt ou tard. Les 1 200 sections de samaritains veulent concevoir une offre de cours qui leur permettra de transmettre à court terme à de grandes parties de la population des connaissances de base en matière de soins aux malades. Dans le cadre d'un cours succinct de quatre heures sur les soins en cas de maladies contagieuses, les participantes et participants doivent être rendus capables de secourir des membres de leurs familles, des amis et des proches en cas d'urgence. Lors de l'Assemblée des délégués à Martigny, le Comité central a informé que les sections de samaritains prépareront leurs moniteurs de cours l'année prochaine à l'enseignement du nouveau cours.
 
En cas de pandémie de grippe, les hôpitaux vont devoir d'une part admettre un très grand nombre de patients et d'autre part, ils seront eux-mêmes concernés par des défections de personnels qui auront contracté la maladie. Avec leur cours succinct « Soins aux malades en cas de maladies contagieuses », les Samaritains soulagent à leur manière le secteur de la santé publique, et rendent en même temps les gens capables d'appliquer les mesures qui s'imposent pour eux-mêmes et pour leur entourage.

L'Alliance des samaritains intègre la transparence à ses statuts
 
La semaine dernière, vingt grandes oeuvres d'entraide suisses ont établi et communiqué des standards sur une conduite responsable des organisations à but non lucratif, le Swiss NPO-Code. L'Alliance suisse des samaritains est la première organisation à appliquer ces règles dans leur intégralité. A Martigny, les délégués réunis en assemblée ont autorisé une modification correspondante des statuts, qui autorise l'Assemblée des délégués, en tant qu'organe suprême de l'Alliance, à fixer les principes de la rémunération des membres du Comité central. Sur les autres points, les réglementations des Samaritains correspondent déjà aux prescriptions du Swiss NPO-Code.
 
En s'appuyant sur leur nouvelle compétence statutaire, les délégués décident que les membres du Comité central, dans la mesure où ils travaillent pour l'ASS en dehors des réunions, soient rémunérés selon le même taux que les cadres de la formation ayant une fonction honorifique suprême dans l'organisation samaritaine. Selon le Règlement concernant les frais et les indemnités en vigueur, ces derniers perçoivent pour chaque journée de travail complète la somme de 300 francs. La Présidente centrale doit obtenir pour ses interventions un maximum de 150 pour cent de ce taux. Les rênes de la présidence centrale de l'ASS sont entre les mains de l'ancienne Conseillère d'Etat de Neuchâtel, Monika Dusong, depuis un an.

Partenaires
  • logo Zewo
  • Organisation de sauvetage de la CRS logo Croix-Rouge suisse