Alliance suisse des samaritains
Alliance suisse des samaritains
Martin-Disteli-Strasse 27
4601 Olten
Telefon 062 286 02 00
Fax 062 286 02 02
office@samariter.ch

Communiqué de presse du 11 janvier 2013

Les samaritains ont choisi Bienne pour entamer leur 125e anniversaire

Méthodes modernes pour transmettre les premiers secours

En 2013, l’Alliance suisse des samaritains (ASS) célèbre son 125e anniversaire. L’organisation faîtière des secouristes, qui chapeaute plus de mille cent sections de samaritains rassemblant trente mille membres actifs, profite de son anniversaire pour rendre ses prestations à l’égard de la population encore plus attractives.

Demain samedi, la traditionnelle Journée d’impulsion donnera le coup d’envoi à l’année anniversaire de l’Alliance suisse des samaritains. Plus de deux cents samaritaines et samaritains se retrouveront au Palais des congrès de la ville de Bienne où ils feront le plein d’idées pour animer la vie associative et mieux appréhender les relations avec la clientèle lors d’exposés, sur des stands d’exposition et dans le cadre de discussions. L’ambition de l’ASS est de fournir les moyens nécessaires pour que les sections puissent adapter leurs prestations aux exigences contemporaine.

Cours de sauveteur avec apprentissage en ligne

Le cours eSauveteur est une nouvelle offre destinée à plaire avant tout aux jeunes candidats au permis de conduire. Cela fait juste une semaine que les sections proposent cette variante du cours de sauveteur qui comporte une séquence d’apprentissage en ligne. Les participants étudient la théorie à leur rythme, sur leur propre ordinateur, avant de s’acquitter de la partie pratique pour laquelle ils consacreront sept heures de présence.

L’ASS va également revisiter les programmes des autres formations en premiers secours (mise à jour du cours de sauveteur, cours de base BLS-AED1, urgences pédiatriques) et y inclure des éléments d’apprentissage en ligne, ce qui permettra de réduire les heures de présence des participants, et surtout, de mieux exploiter le temps dédié aux exercices pratiques.

Afin que les personnes désireuses d’accomplir un cours trouvent plus facilement leur bonheur, l’ASS a développé, conjointement avec la Croix-Rouge, une plate-forme de formation pour tout le pays. Il est désormais possible d’accéder aux offres de cours dans toute la Suisse en se connectant sur les sites internet de l’Alliance suisse des samaritains (www.samaritains.ch), des vingt-quatre associations cantonales ou des sections de samaritains.

Renforcer la motivation et le sentiment d’appartenance

L’ASS attend environ mille six cents participants à la grande manifestation du 125e anniversaire qui se déroulera pendant la Pentecôte à Tenero au Tessin. Les membres des sections et des groupes Help et de jeunes secouristes y puiseront de nouvelles motivations et cultiveront la convivialité. Au mois de juin, la 125e Assemblée des délégués aura lieu à Olten et en été, le château de Wartenfels à Lostorf, Soleure, accueillera une exposition relatant l’histoire du mouvement samaritain.

L’idée des premiers secours est intemporelle. Les plus de mille cent sections regroupées sous l’égide de l’Alliance suisse des samaritains ont toujours fait l’effort d’adapter leurs prestations à leur époque. Pour s’en rendre compte, il suffit de parcourir le livre qui relate l’histoire du mouvement des secouristes de 1963 à 2013. Il sera également présenté lors de la Journée d’impulsion à Bienne. Au fil des pages, l’auteur Kurt Sutter, ancien secrétaire général, raconte comment l’organisation des samaritains a cherché à répondre aux défis de la société des loisirs et des services en renouvelant ses prestations.

Quand au cours des années 1960 et 1970, l’accidentalité sur les routes et les pistes de ski a massivement augmenté, le Conseil fédéral déclara le cours de sauveteur obligatoire pour les futurs automobilistes. Grâce à la présence de sections de samaritains sur tout le territoire, il a depuis été possible d’enseigner les bases des premiers secours à environ trois millions de femmes et d’hommes dans le pays.

1 Le cours de base BLS-AED permet aux personnes intéressées de s’initier aux mesures immédiates pour sauver la vie et à l’utilisation d’un défibrillateur.
(
BLS = Basic Life Support ou mesures de base pour sauver la vie,
AED = Automated external defibrillation ou défibrillation automatique externe)

Partenaires
  • logo Zewo
  • Organisation de sauvetage de la CRS logo Croix-Rouge suisse