Alliance suisse des samaritains
Alliance suisse des samaritains
Martin-Disteli-Strasse 27
4601 Olten
Telefon 062 286 02 00
Fax 062 286 02 02
office@samariter.ch

1. Montant de la taxe de cours non déterminant

Aperçu de la Conférence d’automne 2009

Les jeunes gens qui s’inscrivent à un cours de sauveteur le choisissent en fonction de la date la plus proche, la facilité de s’inscrire et la publicité. Le prix et les critères de qualité jouent un rôle secondaire. C’est la conclusion des participants à la Conférence d’automne de l’ASS.

L’été passé déjà, le Comité central de l’ASS avait annoncé une hausse de la taxe du cours de sauveteur de deux francs qui passera à quarante francs dès l’année prochaine. Des représentants de certaines associations cantonales ont alors demandé que l’on réexamine cette décision. Leur argument était que la pression de la part de la concurrence dont souffrent les sections de samaritains était encore aggravée par le poids de la taxe de cours.

Un quart des revenus provient de taxes de cours

Pour clarifier la question, le Comité central a décidé de mettre la question du financement de l’organisation centrale à l’ordre du jour de la Conférence d’automne de la mi-novembre à Nottwil. Cependant, au cours des discussions, les participants ne se sont pas montrés emballés à l’idée d’introduire de nouvelles formes de financement. Ils mettent en question la thèse selon laquelle le prix a une incidence décisive sur le nombre de participants.

Selon eux, le succès des cours de sauveteur dépendrait bien plus de facteurs marketing, par exemple :

  • des cours concentrés, notamment les week-ends, et disponibles à court terme
  • la possibilité de s’inscrire facilement (internet, téléphone)
  • la publicité ciblée
  • les mesures de fidélisations de la clientèle (présence des samaritains dans les écoles)


La discussion au sujet du financement de l’organisation n’est toutefois pas close, a souligné Monika Dusong, présidente centrale. Les finances de l’ASS dépendent trop fortement des taxes prélevées sur le cours de sauveteur. Le budget détaillé 2010 de l’ASS prévoit des taxes de cours de 2.3 millions de francs. Elles représentent près de 28 % des moyens financiers que l’organisation centrale de l’ASS investit pour des tâches liées à l’association.

Eugen Kiener


Autres comptes-rendus de la Conférence d’automne 2009 :

1. Taxe du cours de sauveteur et financement de l’organisation centrale
2. Budget 2010 et programme d’activités détaillés, maillage, boîte à outils
3. Anniversaire des 125 ans, emblème de la Croix-Rouge, logo
4. Projet asa
5. Galerie de photos

retour vers le sommaire

Partenaires
  • logo Zewo
  • Organisation de sauvetage de la CRS logo Croix-Rouge suisse